Taiji Quan | Styles

Il existe 4 (ou 5) grandes familles de Taiji Quan.
Parmi les principales nous retrouvont :

Le style CHEN

La forme ancienne de l’École Chen, le DiYiLu du Laojia a donné naissance aux autres styles de Taiji existant aujourd’hui, ainsi les Écoles Yang, Wu, Sun, Hao, Li sont dérivées de la forme transmise par la famille Chen du village de Chenjiagou.
Bien que le style Chen soit historiquement le « grand frère » des autres styles, le plus répandu en France et dans le monde est le style Yang.

 

CARACTERISTIQUES : Mouvements en spirale (CHANSI), alternance du lent et du rapide ; souples à l’extérieur (ROU) et forts à l’intérieur (GAN), positions basses.

Taiji Style Chen : La Lao Jia executée par Wang... par jinjiduli

N.B : C'est le style CHEN tradtionnel qui est enseigné à MaTiaoli et à l'assocation Chuan Tong International.

Le style YANG

Doit son origine à YANG LU CHAN (1799-1871). Yang Lu Chan était un domestique de la famille Chen qui apprit le Taiji d’abord en épiant les entraînements de CHEN
CHANGXING, et fut ensuite accepté comme disciple du Maître pour ses qualités d’intelligence, d’honnêteté et de travailleur.
Yang Lu Chan étudia 8 ans avec Chen Changxing et devint un très grand maître de Taiji et reçu le surnom de « L’invincible Yang ».
De nombreuses personnes ayant appris le Taiji avec lui étaient des membres de familles de personnages importants et leur but était surtout et avant tout de rester en forme.
Ainsi Yang Lu Chan réduisit et modifia les mouvements difficiles d’enroulement, serrage, bonds et sauts en mouvements simples et doux.
Plus tard les séries de Taiji Quan furent modifiées et améliorées par ses successeurs pour obtenir la forme Yang d’aujourd’hui.
C’est grâce à la promotion fait par Yang Lu Chan que le Taiji créé par Chen WangTing devint peu à peu célèbre en dehors de Chenjiagou.

 

CARACTERISTIQUES : Mouvements fluides et légers, de grande amplitude.
Prédominance des cercles verticaux ; déplacements au sol linéaires, positions hautes.

Le style WU

Fut créé par WU YUXIANG (1812-1880). Lui et ses 2 frères apprirent le Taiji auprès de Yang Lu Chan, puis auprès de Chen Qingping, descendant de la 15ème génération de la famille Chen. En se basant sur l’ancienne forme et la forme Zhaobao de Taiji Quan, Wu Yuxiang créa le style Wu actuel avec des caractéristiques de mouvements compacts d’ampleur réduite, doux et flexibles.

 

CARACTERISTIQUES : Tronc légèrement penché en avant, prédominance des cercles horizontaux. Mouvements très proches de ceux du style Yang mais plus courts.

N.B : Il existe un deuxième style Wu, créé par WU JIANGQUAN (1870-1942) dont les caractéristiques sont quasiment les mêmes que le précédent.

Le style SUN

Fut créé par SUN LUTANG (1860-1930). Grand maître de Xing Yi Quan et de Ba Gua Quan, il étudia le Taiji Quan style Wu avec Hao Hexue. Il intégra ses connaissances des 2 autres arts internes dans sa pratique et les développa pour obtenir le style Sun actuel, avec des déplacements plutôt vifs.

 

CARACTERISTIQUES : Petites positions, mouvements vifs et légers (Xin Yi Quan). Grande mobilité dans les déplacements (empruntés au BaGua Quan), prédominance des cercles horizontaux.

L’ensemble des styles de Taiji fut élaboré fin du XIXe – début du XXe siècle et bien que chacun de leurs fondateurs ait apporté sa propre vision, sa propre expérience à leur style, nul ne peut se permettre de dire qu’une école est meilleure qu’une autre. Il est important d’éviter les querelles de clochers qui n’apportent rien au pratiquant. Quelle que soit l’école, les principes de base des mouvements sont les mêmes, la conception taoïste et les vertus thérapeutiques sont communes à toutes, les aspects martiaux présents dans chacune d’elles.